Mobiles
Divers

Tous les produits divers et variés que l'on peut trouver sur les bateaux et dans la marine, le matériel de plongée, les casques de scaphandriers et leurs poignards, les hublots, et les sabords en bronze, de l'argenterie souvent dans les carrés officiers, les sifflets de bosco, et sifflets d'officiers en argent, dans les vitrines des coupes de ya...

Tous les produits divers et variés que l'on peut trouver sur les bateaux et dans la marine, le matériel de plongée, les casques de scaphandriers et leurs poignards, les hublots, et les sabords en bronze, de l'argenterie souvent dans les carrés officiers, les sifflets de bosco, et sifflets d'officiers en argent, dans les vitrines des coupes de yacht, des objets de signalisations comme les portes voix, les cornes de brume, les cloches de bord, pour les hommes à la mer, des bouées couronnes, sur le pont du navire d'antan des manches à air, et aussi des objets de décoration comme les tapes de bouche, en fin l’artistique comme les peintures de marine.

Détails

Divers Il y a 29 produits.

Sous-catégories

  • Argenterie, Sifflet

    Argenterie, sifflets : dans les carré officiers, la vaisselle est de grande qualité et les couverts sont la plupart du temps en argent. 

  • Scaphandrier, Pied-Lourd

    Le scaphandre à casque, aussi appelé scaphandre pieds lourds, est un dispositif qui permet à un plongeur de déambuler sur le fond d'une masse d'eau (la mer, un lac, une rivière, une carrière immergée, un bassin, etc.) en respirant grâce à un tube relié à la surface, où d'autres hommes lui fournissent l'air nécessaire à sa survie grâce à un mécanisme de pompage. Toutefois quelques modèles de scaphandres à casque ont été autonomes et n'ont donc pas été alimentés en air de surface, comme, entre autres, les scaphandres Rouquayrol-Denayrouze (détendeurs alimentés par une réserve d'air comprimé et fabriqués en France à partir de 1864), ou les scaphandres Dräger (recycleurs alimentés en oxygène et fabriqués en Allemagne à partir de 1912).

  • Hublot, Sabord

    Sur un bateau, un hublot ou un sabord, permet l'entrée d'air frais et de lumière dans les zones sombres situées sous ou sur  le pont. Il permet également aux occupants des cabines inférieures d'avoir une vue sur l'extérieur du bateau. Lorsqu'il est fermé, le hublot protège de l'eau, du mauvais temps et parfois de la lumière, lorsqu'il est équipé d'un volet.

  • Porte voix, Corne de...

    Le porte-voix à bord des navires était souvent en laiton, c'était un instrument destiné à diriger et à amplifier le son de la voix pour donner des ordres de manœuvres.
    Au sommet  de l'instrument, se trouve l'embouchure suivie d'un pavillon évasé en forme de cône.
    Il a été remplacé par des radios portatives.

    Une corne de brume est un instrument de signalisation maritime à bord des bateaux ou a terre sur les phares, émettant des signaux sonores par temps de brume pour signaler un obstacle ou danger (récif, banc, jetée..) ou pour signaler leur présence.

  • Cloche de bateau

    Fixée sur la passerelle supérieur, faite de bronze, elle était marquée au nom du navire avec sa date de mise en service, elle est toujours bien entretenue et polie par les timoniers.
    La cloche de bord  était utilisée pour signaler la présence du navire en cas de brume et informer la passerelle de la manœuvre des ancres.
    La cloche d'un navire servait dans le passé à indiquer le temps à bord d'un navire et, par conséquent, à régler les montres de bord des navires.
    La seule et unique "corde" sur un bateau est celle de la cloche.

  • Bouée couronne, manche...

    Bouées couronnes : bouée de sauvetage, généralement en forme d'anneau ou de boudin gonflé, sert à la sécurité en mer. En fonction de sa taille, elle peut permettre d'aider à maintenir le poids d'une personne complètement à flot, et éviter la noyade, ou bien l'aider à se maintenir à flot et limiter la fatigue de la nage. Les bouées couronnes étaient réparties sur les cloisons extérieurs tout autour du bateau.

    Manches à air : grand tube vertical coudé se trouvant sur le pont des navires pour l'aération.

  • Tape de bouche

    À l'origine, les canons des vaisseaux de ligne étaient protégés parce qu'on les rentrait par les sabords entre chaque usage. L'invention des tourelles mobiles desquelles les canons dépassaient exposa les canons aux éléments en permanence. On en scella donc la gueule entre chaque usage par un bouchon d'abord en bois, puis en métal ou en caoutchouc. Les tapes de bouches modernes sont conçues pour que l'on puisse tirer à travers en cas d'urgence.

    Les tapes de bouches des grands bâtiments étaient gravées aux armoiries de l'unité, et ces objets sont devenus avec le temps des objets de tradition des marines de guerre. Elles sont prisées des collectionneurs, et mêmes les unités qui ne portent pas d'artillerie (comme les sous-marins) ont néanmoins leur propre tape de bouche symbolique.

  • Peinture, Tableau

    Une Marine est un genre d'art figuratif, qui dépeint ou tire sa principale source d'inspiration de la mer. Ces peintures forment un type particulièrement important entre les XVIIe et XIXe siècles. Par extension, le terme recouvre souvent les représentations artistiques de navigation sur rivières ou estuaires, les scènes de plage et de tous les arts montrant des bateaux, même dessinés ou peints depuis la terre ferme.

par page
Résultats 1 - 9 sur 29.