Catalogue

Nouveaux produits

Mobiles
Cercle Hydrographique, Cercle de Borda, Théodolite

Le cercle hydrographique dont l’ancêtre est le cercle de Borda, Théodolites Jean-Charles de Borda a développé le cercle réfléchissant. Il a modifié la position de la vue télescopique de telle sorte que le miroir puisse être utilisé pour recevoir une image de chaque côté par rapport au télescope. Cela a éliminé la nécessité de vérifier que les m...

Le cercle hydrographique dont l’ancêtre est le cercle de Borda, Théodolites Jean-Charles de Borda a développé le cercle réfléchissant. Il a modifié la position de la vue télescopique de telle sorte que le miroir puisse être utilisé pour recevoir une image de chaque côté par rapport au télescope. Cela a éliminé la nécessité de vérifier que les miroirs étaient précisément parallèles lors de la lecture de zéro. Cela a simplifié l'utilisation de l'instrument. D'autres raffinements ont été réalisés avec l'aide d'Etienne Lenoir. Les deux ont raffiné l'instrument à sa forme définitive en 1777. Cet instrument était si distinctif qu'il lui a été donné le nom de cercle Borda.
Le cercle de réflexion, un instrument de mesure, est aussi appelé "cercle de Borda".

Un théodolite est un instrument de géodésie complété d’un instrument d'optique, mesurant des angles dans les deux plans horizontaux et verticaux afin de déterminer une direction. Il est utilisé pour réaliser les mesures d’une triangulation, c'est-à-dire des angles d’un triangle.

Il s'agit d'un emprunt à l'anglais theodolite, forme altérée de theodelite, terme d'origine inconnue probablement créé par Thomas Digges (fils de Leonard Digges, qui passe pour être l’inventeur de cet instrument). Thomas Digges utilise en 1571 ce terme sous la forme latinisée theodelitus.

Détails

Cercle Hydrographique, Cercle de Borda, Théodolite Il y a 3 produits.

Résultats 1 - 3 sur 3.